le CHU Mohammed VI de Marrakech organise sa 1ère Journée Scientifique d’Ingénierie Biomédicale

Devant le besoin incessant d’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins prodigués aux patients, les professionnels du Centre Hospitalier Universitaire Mohammed VI de Marrakech ont exprimé leurs souhaits de créer un espace d’échange et de partage autour des bonnes pratiques en ingénierie biomédicale.
Grace au recours du CHU Mohammed VI de Marrakech et l’Alliance Francophone pour la Qualité et la gestion des Risques en santé (AFQUARIS), la Société Marocaine d’Ingénierie Hospitalière lance officiellement les Premières Journées d’Ingénierie Biomédicale (JSIB).
Cette première édition, placée sous le patronage du Ministère de la Santé, se tiendra le 24 novembre 2017 à l’hôtel Adam Park, à Marrakech, sous le thème « Innovation et veille technologique en ingénierie biomédicale ». Elle réunira des intervenants nationaux et étrangers pour mettre l’accent sur les enjeux actuels et futurs que représente le domaine de l’ingénierie biomédicale vis-à-vis de notre système de santé de façon générale.
Cette journée connaitra la participation du Ministère de la Santé du Royaume du Maroc, du Centre Hospitalier Universitaire Mohammed VI de Marrakech, du Centre Hospitalier National de Pikine (Sénégal) de l’Association Française d’Ingénierie Biomédicale (France), de l’Association des physiciens et ingénieurs biomédicaux du Québec (APIBQ) (Canada), de l’Université de Technologie de Compiègne (France), de l’Université Mohammed VI de Casablanca, et d’autres partenaires de renom.  
Parce que l’environnement dans lequel nous progressons est en perpétuel changement, il est nécessaire, dans une démarche d’amélioration continue, de revoir nos pratiques pour pouvoir accompagner ces changements et tendre vers un système de soin encore plus performant où la sécurité du patient serait placée au cœur des préoccupations de l’ensemble des acteurs de soin.
En effet, Mettre la qualité et la sécurité du soin délivré au patient au cœur des préoccupations des établissements de santé et professionnels de soin, implique la maitrise des différents éléments intervenants dans la chaine de soin. L’Ingénierie Biomédicale, dans son lien étroit avec le patient à travers le Dispositif Médical, s’avère être une composante essentielle dans ce processus.
Nous souhaitons, par le biais de cette manifestation, sensibiliser les professionnels de la santé à l’importance que revêt la maitrise et la gestion des différents aspects liés à l’usage des équipements biomédicaux au sein des structures de soin et faire bénéficier les participants (Médecins, ingénieurs biomédicaux, techniciens et Directeurs de structure de santé) des retours d’expérience de plusieurs organisations francophones en matière d’innovation et de veille technologique (France, Canada, Sénégal et Maroc).
La mission de l’ingénieur biomédical est de jouer le rôle d’interface entre les différents intervenants (Directeurs des structures de soins, médecins, responsables administratifs, tutelles, utilisateurs des dispositifs médicaux, fournisseurs et industriels) et au même temps de se projeter dans le futur. Il doit mettre à jour ses connaissances compte tenu de l’évolution technologique forte que connait le domaine de la santé et de l’évolution de la pratique médicale. Ce travail permet l’introduction de nouvelles technologies permettant d’améliorer la qualité et la sécurité des soins, d’améliorer les conditions de prise en charge des patients, de réduire les risques pour les patients et les usagers et d’améliorer la pertinence des diagnostics et des activités de soins. C’est ainsi que le métier d’ingénieur biomédical s’enrichit continuellement pour en faire bénéficier le corps soignants ainsi que les patients.
Cette veille technologique permet également de mieux conseiller les médecins ainsi que les services sur le plan technique bien en amant lors de l’élaboration des besoins en dispositifs médicaux ou bien même lors de la phase étude dans le cadre d’un projet de construction hospitalière. L’ingénieur biomédical doit se demander continuellement ce que sera la pratique de demain, anticiper les besoins futurs, collaborer avec les médecins pour identifier les meilleures opportunités pour un choix pertinent des dispositifs médicaux au meilleur cout et répondant à l’état actuel des connaissances.
La veille technologique est une activité qui met en œuvre des techniques d’acquisition, de stockage et d’analyse d’informations, concernant un produit ou un procédé, sur l’état de l’art et l’évolution de son environnement scientifique, technique, industriel ou commercial, afin de collecter, organiser, puis analyser et diffuser les informations pertinentes qui vont permettre d’anticiper les évolutions, et qui vont faciliter l’innovation.
Ce souhait s’est traduit par la création de la Société Marocaine d’Ingénierie Hospitalière (SMIH). Cette association œuvre pour la promotion des bonnes pratiques dans les domaines en lien avec l’ingénierie hospitalière (ingénierie biomédicale, qualité et gestion des risques, gestion des installations techniques, programmation hospitalière, gestion du patrimoine, etc.). Nous espérons que cette manifestation puisse répondre aux attentes de l’ensemble des participants et qu’elle puisse contribuer à l’élaboration d’un plan d’actions visant à rassembler d’avantage les différents acteurs de l’ingénierie hospitalière pour développer des outils d’aide à la décision propres à la réalité de nos pratiques et permettant de rehausser la qualité et la sécurité des soins prodigués aux patients.
Direction du CHU

Commentaire

Ajouter commentaire